Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 07:33

Voilà une petite recette assez "mondiale", puisqu'on en trouve absolument dans tous les recettes de tous les pays, qu'ils soient asiatiques, européens, américains, africains.... C'est tout de même assez rare !!!!

 

Alors en avant, c'est parti, pour des :


BOULETTES DE VIANDE A LA NOIX DE COCO

 

boulette-viande.jpg

 

 

 

Temps de Préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes

 

Ingrédients (pour 6 personnes) :


* 500 g de viande hachée
* 2 oeufs

* 1 oignon

* 3 cuillères à soupe de chapelure (avec des biscottes, ou du pain râssis)

* 1 bouquet de persil

* 100 g de noix de coco

* Un peu de farine

* Huile végétale pour la cuisson

* Sel, poivre

 

---

 

Peler et hacher l'oignon finement, et le faire saisir dans une poele avec un peu d'huile chaude,
Mélanger la viande, les blancs d'oeufs, le persil haché et la chapelure. Ajoutez ensuite le mélange l'oignon.
Former de belles boulettes roulées sous les aisselles avec ce petit mélange (à peu près la taille d'une grosse noix).
Préparer dans trois récipients la farine, les jaunes d'oeufs battus avec un peu d'eau et la noix de coco.
Rouler les boulettes de viande d'abord dans la farine, puis dans le jaune d'oeuf, enfin dans la noix de coco.
Fairs frire dans un peu d'huile les boulettes de viande hachée (2-3 minutes).

 

Voilà, c'est prêt !!!

---

 

Les moins : ne peuvent pas être faites la veille, et sont difficilement "congélables", vu qu'après réchauffement, les boulettes sont bien sèches. Les faire avec de la ciboulette plutôt qu'avec du persil (qui, une fois cuit, n'ajoute pas forcément de plus à la boulette, car il pert toute sa saveur).

 

Les plus : facile, rapide, ça change des boulettes "normales", car le gout de la noix de coco agrémente assez bien cette recette (sans trop non plus avoir "que" le gout de noix de coco). Peu grasses, car faites maison, même si elles sont cuites dans de l'huile !

 

 

Bon appétit mes petites louches !

Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 08:16

Rien que pour le plaisir et le bonheur de TAKA et sa folie grandissante pour les verrines ( !!!), en voici une toute fraîche et pimpante, j'ai nommé :

 

LA VERRINE FRAICHEUR (ACCOMPAGNEE DE SON NEM AUX CREVETTES)

 

verrine-fraicheur

 

 

Temps de Préparation : 10 minutes

 

Ingrédients (pour 4 verrines) :


* 10 cuillers à soupe de crème fraîche

* 3 cuillers à soupe de thon

* Une douzaine de batonnets de surimi

* 1 cuiller à soupe de moutarde

* 1 cuiller à café de vinaigre balsamique

* Quelques gouttes de citron

* Une poignée de noix de cajou

* Quelques brins de persil

* Sel, poivre

 

---

 

Dans un bol, mélanger la crème fraîche avec le thon émiétté, la moutarde, le citron, puis le vinaigre. Saler et poivrer.

Déposer une cuiller à soupe de ce mélange au fond d'une verrine.

Couper en petits morceaux un ou deux surimis, puis remettre par dessus une couche du mélange à la crême fraîche.

Emietter un surimi sur le dessus, parsemer de noix de cajou concassées, et un peu de persil.

Et bien sur, faire la même chose jusqu'à épuisement des ingrédients, ou jusqu'à ce que vous n'ayez plus de verrine !

 

Pour le nem aux crevettes, vous n'avez qu'à suivre la recette des nems à la viande. Et vous remplacez évidemment la viande par 300g. de crevettes, mélangées à 2 boites de miettes de crabe.

 

 

Les moins : Euh....ben à la crême fraîche, ça peut devenir vite écoeurant. On peut mettre à la place du St Morêt, ou autre fromage frais.

 

 Les plus : Très rapide à faire, ne nécessite que peu d'ingrédients...Idéal lorsque des amis viennent diner à l'improviste ! Très frais, ça se mange tout seul ! Le petit croquant des noix des cajou est obligatoire dans cette recette, c'est ce qui fait tout son charme et son originalité !

 

 

Bon appétit mes petites Toques étoilées !!!!!


Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 09:12

Miammmmmmm, aujourd'hui, sans intro, lançons nous directement dans la dégustation fabrication de :

 

LA TARTINE DU DIMANCHE MARDI

 

tartine.jpg

 

Temps de Préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :


* 4 tranches de jambon
* 2 oeufs
* 8  tranches de pain de mie taille moyenne (ou 4 grandes tranches)
* 2 cuillères à soupe de crème fraîche
* 50 g de gruyère râpé
* 1 cuiller à café de moutarde

* 1 petit pot de sauce tomate

* 4 rondelles d'ananas en boite

* Pommes de terre sautées

* Aromates et herbes

 

---

 

Etaler la moutarde sur les tranches, puis les recouvrir de crème fraîche.

Selon la saison, couper des rondelles de tomate, ou disposer sur les tranches de pain de mie de la sauce tomate, ou de la sauce bolognaise.

 

Couper le jambon en petites lamelles et l'étaler sur les tranches de pain. Couper ensuite une lamelle d'ananas par dessus. Disposer ensuite les pommes de terres que vous aurez préalablement fait sautées dans une poêle.

 

Parsemer de gruyère et enfourner 5 à 10 minutes dans un four à 180°C.

Pendant ce temps, faire cuire 2 oeufs au plat.
Sortir les tartines du four et disposer l'oeuf au plat dessus. Ajouter un soupçon de poivre, et au choix, des herbes de provence, du persil, ou encore de la ciboulette.

Voilà, on peut enfin déguster !!!


 

Les moins :  c'est peut être pas hyper light, mais ça change des pizzas !

 

Les plus : super rapide à faire, et super bon ! Les pommes de terre sautées sont évidemment en option, vous pouvez faire sans, mais je trouve qu'il manque quelque chose quand elles ne sont pas là ! On peut évidemment utiliser du pain tranché (même un peu rassis). Et puis évidemment, c'est le genre de recettes déclinables à l'infini (et pour faire plaisir à Juhlyhann, on peut aussi ne pas mettre d'ananas !!).


 

Bon appétit les gourmands !

Repost 0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 08:54

Aujourd'hui, nous allons gouter à des chinoiseries vietnameries !!

 

Pour cela, il y a autant de recettes que de régions....et je dirai même que de "cuisiniers", car c'est bien où une recette où on peut s'aventurer à toutes sortes de variantes...

 

Alors, c'est parti, allons voir un peu comment faire de très bons :

 

NEMS A LA VIANDE

 

nem5.jpg

 

 

Temps de préparation : environ 3/4 d'h pour la farce + 20 minutes pour le "roulage" des nems 

Temps de cuisson : 15 minutes pour la farce + 20 minutes pour la friture

 

 

Ingrédients (pour une vingtaine de nems)

 

* 5000 g de viande hâchée (porc, poulet)

 * 200 g de pousses de soja

 * 1 oignon blanc
* 3 carottes
* 1 poignée de vermicelles de riz (cheveux d'ange)
* 3 oeufs
* 2 gousses d'ail
*  Galettes de riz vietnamiennes (prévoyez 3 paquets de "grandes" galettes)
* 4 cuillères à soupe de Nuoc mam
* 4 cuillères à soupe de sauce soja
* de la sauce pour Nems

---

 

Préparation de la farce :

Faites tremper les vermicelles dans de l'eau chaude pendant 15 min, p
uis l'égoutter et le couper en tronçons de 5 cm (j'utilise des ciseaux).

Hacher sommairement carottes, ail et oignons.

Battre légèrement les œufs dans un bol.

Si votre viande est crue, faites cuire le porc et/ou le poulet (j'utilise souvent des "restes" de viandes, donc déjà cuites, comme le reste d'un poulet et le reste d'un rôti de porc), puis mixez la viande.


Dans une poele, faites revenir dans un peu d'huile l'oignon, la carotte, et l'ail pendant 2 minutes. Ajouter pousses de soja, champignons, vermicelle et œufs battus. Laisser cuire 1 minute en remuant. Ajouter ensuite la viande et mélangez. Remuer jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés. Ajouter la sauce Nuoc-Mam et la sauce soja et bien mélanger. Saler et poivrer.

Disposer le contenu de la poêle dans un saladier et laisser la farce refroidir à température ambiante.


 

Confection des Nems :

 

Ca peut paraitre compliqué comme ça, mais généralement, c'est bien expliqué sur le paquet des galettes de riz que vous aurez acheté ! Et puis vous verrez qu'avec la "pratique", vous ferez vos nems en moins de temps !

Pour confectionner vos nems, il faut donc remplir d'eau tiède un grand saladier ou un grand plat creux.

Tremper 1 galette dans l'eau (pendant 10 secondes environ), l'égoutter, puis l'étaler sur une assiette ou un torchon humide. Déposer 1 cuiller à soupe de farce dans le bas de la galette, et rabattre le bas de la feuille de riz dessus (comme ceci :)

 

nem1



Rabattre ensuite les extrémités gauche et droite sur la farce (comme ça :)


nem2

 

Puis rouler en serrant le quartier de galette pour en faire un petit cylindre assez ferme (mais pas trop serré non plus pour éviter que le nem éclate à la cuisson !)

 

nem3

 

Faire d'autres rouleaux jusqu'à épuisement de la farce.

 

nem4


 

Placer les nems en les espaçant sur une assiette et les recouvrir d'un linge sec. S'ils doivent attendre plus de 30 minutes avant la cuisson, les recouvrir d'une feuille de plastique et les mettre au réfrigérateur.

 


La cuisson des nems :

 

N'ayant pas de friteuse, je mets un bon demi-litre d'huile (olive, pépin de raisin) dans une grande poele, puis je plonge 4 à 6 nems en même temps, en veillant à ce qu'ils ne se touchent pas, car ils "collent" entre eux et se déchirent !

 

Veiller la cuisson en les retournant dans l'huile chaude plusieurs fois, à l'aide d'une cuiller en bois (attention aux éclats d'huile ! ouch, ça brûle !).


Lorsqu'ils sont bien dorés, laisser égoutter les rouleaux sur du papier absorbant (attention là aussi à ce que le papier ne colle pas aux nems !).

Les disposer ensuite sur un grand plat préalablement chauffé.

 

Voilà, c'est (enfin !) prêt, vous pouvez les déguster avec un peu de sauce pour nems, et un bon riz thaï.

 

 

Les moins :  c'est....long, très long ! il faut avoir du temps devant soi et de la patience...Petite "astuce" : je prépare ma farce la veille, la laisse mariner toute la nuit dans un saladier recouvert d'un film plastique, pour rouler et manger les nems le lendemain ! La dernière fois que j'ai fait des nems, j'avais mis trop de vermicelles de riz, c'était super écoeurant, je vous le déconseille !

 

Les plus : ben...c'est long, mais c'est BOOOON ! rien ne vaut les nems fait maison ! dans ma recette, pour "gout personnel", je n'ai pas mis de champignons chinois, mais vous pouvez évidemment en mettre dans la votre ( 5 à 6 beaux champignons chinois).

Si vous en avez cuit trop, ils se congèlent aussi très bien ! Et puis si comme LEGWEAK vous ne mangez pas de viande, vous pouvez remplacer le porc et/ou le poulet par des crevettes (t'aime ça au moins les crevettes????)

 


Bon appétit mes petits gourmets !


Repost 0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 08:10

Avant de voir une délicieuse recette de pancakes, faisons un peu d'histoire.

 

"Un pancake (de l'anglais pan, casserole ou poêle et cake, gâteau) est un type de crêpe servi habituellement au petit déjeuner en Amérique du Nord. Son origine est probablement allemande : c'est le Pfannkuchen (hein, le quoi?????euh, non, laisse tomber....) traditionnel des immigrés allemands qui se sont installés aux États-Unis aux XVIIIe et XIXe siècles.

 

Le pancake est une crêpe proche de la crêpe bretonne (ouais, enfin, pas vraiment quand même !!!! ça n'a même rien à voir je trouve !), mais d'un diamètre plus faible (entre 5 et 10 cm) et surtout plus épaisse (dûe à la présence de levure) (oui, donc rien à voir, comme je le disais !!!)" . (source : wikiprout)

 

 

Alors maintenant, voyons cette crêpe de plus près......

 

 

PANCAKES

 

pancakes

 

 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes

 

Ingrédients (pour une quizaine de pancakes)

* 180 gr de farine

* 50 gr de sucre vanillé

*  un sachet de levure chimique

* 200 gr de crème fraîche épaisse

* 60 gr de lait 1/2 écrémé

* 2 oeufs entiers + 2 blancs d'oeufs

* 1 pincée de sel

* 1 pincée de vanille en poudre

* 10 gr de beurre fondu (ou une cuiller d'huile)

---

 

Dans un robot-mixeur, mettre la crème fraîche avec le lait, les 2 oeufs entiers, le sucre, le sel et la vanille. Mixer le tout. Ajouter ensuite la farine tamisée mélangée à la levure. Monter les blancs d'oeufs en neige, et rajouter à la pâte. Vous obtenez alors une bien belle pâte !

Badigeonner de beurre fondu une poêle à blinis (ça fait aussi très bien l'affaire dans une poêle normale !).

Lorsqu'elle est chaude, y déposer un peu de pâte, étaler légérement, et laisser dorer environ 3 minutes de chaque côté.

Et voilà, vous avez votre pancake !

Et que serait un pancake sans une bonne  recette de caramel au beurre salé?????

 

 

Les moins : Un peu "long" à cuire une douzaine de pancakes si on a qu'une seule poêle (bien que j'avais utilisé une grande poêle où je pouvais faire cuire 2 pancakes en même temps).

 

Les plus : la recette contient peu de sucre...et c'est tant mieux, puisqu'on en rajoute assez dans les accompagnements (nutella, sucre, caramel, et bien sur le fameux sirop d'érable !). Si vous n'avez pas de robot-mixeur, la recette se fait aussi très bien "simplement" dans un cul-de-poule (et si vous n'avez pas de cul-de-poule, trouvez un saladier ! et si vous n'avez pas de saladier, ben...non mais oh, vous le faites exprès, là???) !

On obtient des pancakes moelleux, légers, fondants...Normal, c'est une recette du célèbre Papa Tissier  Pierre Hermé !!!

 

 

Pour finir, j'aimerai vous parler d'un blog que j'adore....Si vous aimez à la fois la BD et la cuisine, vous adorerez  A boire et à Manger ...A consommer sans modération !!!

 

 

 Bon appétit et bonne lecture les voraces !!!!

 

 

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 07:57

Aujourd'hui, nous allons déguster une petite recette toute simple, qui se réalise aussi bien en été qu'en hiver... :


Des AUMONIERES DE VOLAILLE A L'ESTRAGON

 

feuilletes-poulet

 

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes

 

Ingrédients (pour 6 personnes)

 

* 4 blancs de poulet

* 2 pâtes feuilletées (toute prête)

* 1 jaune d'oeuf

* 1 petit bouquet d'estragon (ou de menthe, ou de persil)

* Sel, poivre

 

---

 

Allumer le four et le préchauffer à 210°C.

Couper les blancs de poulet en petites bouchées. Ciseler l'estragon. Saler et poivrer les blancs de poulet, puis les rouler dans l'estragon (ou les herbes de votre choix !).

Etaler la pâte feuilletée et y déposer vos petites bouchées de poulet, espacées les unes de autres.

Découper la pâte autour de la viande afin de former une petit aumonière.

Battre le jaune d'oeuf avec une fourchette, et en badigeonner la surface des petits feuilletés.

Déposer les aumonières sur une plaque du four, puis laisser cuire 5 à 10 minutes, (selon votre four).

Et voilà, ça y'est, c'est prêt à être dégusté !!!


 

Les moins: J'ai essayé cette recette toute simple comme présentée ci-dessus, et la seconde fois, j'avais rajouté des cacahouètes finement écrasées à la pâte. Ca a tout gâché, c'était devenu lourdingue et ça n'apportait rien à la recette. Ne pas préparer les aumônières à l'avance, elles cruiraient moins bien !

 

Les plus: simple et rapide à faire, l'estragon apporte vraiment un petit plus à la recette, un petit brin d'originalité et de fraîcheur ! Ca change des escalopes de poulet, non??? Et en plus, on peut les accompagner avec tout !


 

Bon appétit les bâfreurs !!!!

 

Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 08:21

Alors, qu'est-ce que nous avons de bon aujourd'hui?

 

Pour bien continuer cette nouvelle année, une super recette light, évidemment !!!

 

Alors quoi de mieux...........que du caramel au beurre salé???

 

Un peu d'histoire, pour se mettre le caramel l'eau à la bouche....

 

On doit cette fabuleuse recette au maître chocolatier caramélier Henri Le Roux. Il crée cette recette délicieuse en 1977. Quelques autres délices à son actif : le Soizig (chocolat au praliné et crumble de blé noir), l’Aliberts (ganache à l’infusion de thym sur socle de massepain au citron vert ),  "Ch'tou" (une coque de chocolat amer renfermant un cœur de caramel au beurre et au lambig), ou bien encore la Truffe de Truffe (mariage inédit d’une ganache moelleuse au chocolat amer et de la truffe fraîche). Depuis 2000, il crée aussi régulièrement des robes divines pour les défilés du célèbre Salon du Chocolat...

 

Miam....

Ca donne carrément envie, moi je dis !

 

Bon, mais venons-en à ma recette.....

 

 

 

SAUCE CARAMEL AU BEURRE SALE

 

 

caramel.jpg

 

 

Temps de préparation : 15 minutes * Temps de cuisson : 5 minutes

 

Ingrédients :


* 100 gr. de sucre en poudre

* 3 grosses cuillers de crème fraîche

* 50 gr. de beurre doux

* Un pincée de fleur de sel de l'Ile de Ré

 

----------------------------

 

Verser le sucre en poudre dans une casserole et faire fondre à feu moyen. Ne rien plonger dans la casserole, pas même une cuillère, sinon le caramel sera raté !

Dès que le caramel adopte une jolie couleur ambrée, arrêter le feu.

 

Faire tiédir la crème fraîche au micro-ondes, et verser la crème en une seule fois, et tout doucement, sur le caramel hors du feu.
Ajouter ensuite le beurre coupés en petits cubes avec la fleur de sel (ou du beurre demi-sel, ça fera aussi bien l'affaire !) et mélanger au fouet.

Une fois la crème et le beurre ajoutés au caramel, il se peut que des petits morceaux de caramel durs se forment à cause du choc thermique. Pour y remédier, replacer la casserole sur feu doux et fouetter vivement pour bien dissoudre tous les morceaux de caramel.

 

Avec ces doses, vous avez devant vous un joli pot (à confiture) de caramel au beurre salé, à glisser sur une crêpe, dans un yaourt, des tartines....ou directement à la petite cuiller !

 

 

Les moins : Ben....c'est vite mangé, quand même !!! Et aussi, si vous avez une casserole un peu vielle, vous pouvez la flinguer carrément avec ce caramel...Il faut prendre patience aussi pour re-faire fondre le caramel, après le choc thermique de la crème-beurre dans le sucre.

 

Les plus : Simple, facile à faire, délicieux, et en plus on peut le mettre dans des petits pots au congél pour la prochaine fois (qui reviendra vite !!!).


 

Bon appétit les goinfres !!!!

 

 

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 07:05

Nous allons parler aujourd'hui d'un ptit plat d'hiver super pratique et qui change de l'éternel hâchis parmentier...

Oui, voilà, c'est une recette qui permet de cuisiner les RESTES !!!!!

 

Et donc, cette cuisine est modublabe à l'infini, évidemment....

 

On regarde ce qu'on a dans le frigo, on mélange le tout, on enfourne tout ça dans une pâte feuilletée, et nous obtenons un très beau :


 

CHAUSSON PARMENTIER

 

 

chausson1.jpg

 

 

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes pour le chausson (sans compter les éventuelles cuissons des éléments mis à l'intérieur du chausson !!)

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

 

Pour la garniture (aléatoire, évidemment !) :

* 6 pommes de terre

* 3 blancs de poireaux

* 4 cuillers à soupe de julienne de légumes

* 2 tranches de jambon

* 4 rondelles d'ananas

* 4 cuillers à soupe de crême fraîche

* 1 cuiller à café de moutarde

* 4 petites rondelles de mozarella

* aromates (sel, poivre, herbes de provence)


Pour le chausson :

* 1 pâte feuilletée

* gruyère rapé

 

 

---

 

Tout d'abord, sortir la pâte feuilletée.

La poser sur une plaque allant au four.

La couper en deux, cela fera donc deux chaussons.


Comme il me restait des petites pommes de terre sautées, je les poses donc dans le fond du chausson (sinon, faites cuire quelques pommes de terre à la vapeur, et les couper en rondelles, c'est tout aussi bon !) . Attention, on ne pose pas n'importe où n'importe comment, car il faudra replier la partie haute de votre demie-lune de pâte feuilletée pour former le chausson (voir le sublime schéma ci-dessous) :


 

chausson3.jpg

 

Oui, oui, vous avez bien vu, le "découpage" ne se fait pas à la moitié, car il faut laisser un peu plus de pâte à la "fermeture" du chausson...

 

Euh, bref....je m'enfonce, là où bien??

Tout le monde suit???

Même au fond??


Bon, on continue alors !!!

 

Après avoir mis les pommes de terre, couper le jambon en fines lamelles, et les poser dessus. Puis continuer en mettant les divers légumes que vous avez en possession, ainsi que des rondelles d'ananas coupé en petits dés.

Dans un bol, mélanger la crême fraîche (important qu'elle ne soit pas liquide, sinon ça va dégouliner partout !) avec la moutarde, les divers aromates, et mettre ce mélange sur la garniture du chausson. Finir avec les petites rondelles de mozarella.

Etape de la fermeture du chausson : il faut que la pâte soit encore un peu froide, sinon ça colle au doigts, ça se troue, bref, c'est l'bordel ! On ramène donc la partie vide de la pâte feuilletée sur la partie pleine (que de bon sens, n'est-ce pas?), et en colle les parties de la pâte entre elles en appuyant bien (et voilàààà ! et à cette étape, vous vous dites "mais pourquoi je n'ai pas laissé plus de place sur les bords??? "...ben ça sera pour la prochaine fois !!!).

 

Ne vous reste plus qu'à parsemez votre oeuvre de gruyère rapé, à enfourner dans un four chauffé à 200°, et à patienter 20 minutes, que votre chausson prenne cette belle couleur dorée....

 

Ca y'est, c'est prêt, alors dégustons !!!!

On peut également servir ce plat avec une petite salade....mais j'ai peur qu'après le repas soit trop copieux !!!!!

 


chausson2.jpg

 

 

 

Les moins : Euh, faut avoir un bon appétit quand même ! c'est pas très light, mais après tout...il faut bien prendre un peu d'énergie pour cet hiver !

 

Les plus : Que des avantages !!! On ne jette pas ses restes, recette ultra rapide, et ultra pratique quand on n'a pas trop d'idée pour le menu !

 

 

Bon appétit les petits goinfres !


Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 09:33

Comme promis ICI, je vais vous conter comment faire un petit sucre vanillé maison...

 

La recette ULTRA SOPHISTIQUEE, attention !!!! Je vais être obligée de broder un peu, sinon mon article va faire 2 lignes....!

 

Alors, un peu de culture, ça vous tente???

 

On va parler de la vanille, cette épice rare (ça c'est sur) et sauvage (ça l'est plus trop), cultivée à Madagascar (là où on peut aussi trouver un lion, une hippopotame, une girafe et un zèbre qui parlent...ah oui, et des pingouins farceurs, aussi)...

Pour que cette épice devienne celle que l'on connait sous la forme de gousses agréablement parfumées, une transformation, longue et minutieuse est obligatoire...Et ça peut durer jusqu'à 10 mois de travail !! Entre l'échaudage, l'étuvage, le séchage, la mise en malles, le calibrage, et le conditionnement...pffiouuu, étourdissant, non?

 

Bon, mais venons-en au fait....:

 

SUCRE VANILLE MAISON

 

sucre-vanillé

Une photographe amateur s'est glissée dans le reflet de la petite cuiller...

sauras-tu la retrouver?

 

 

 

Temps de préparation : 1 minutes 12 secondes (rajouter 6 minutes si vous vous coupez un doigt)

 

Ingrédients :

* Un paquet de sucre semoule

* Une ou deux gousses de vanille (une seule suffit à donner un bon parfum à votre sucre)

* Une belle boite en métal pour y mettre votre chef-d'oeuvre (oui, c'est important)

---

 

Remplir au tiers votre joulie boite en métal de sucre semoule.

Prendre votre gousse de vanille, et la couper en deux dans le sens de la longueur.

Avec la pointe d'un couteau, otez les petites graines noires, et les faire glisser dans votre boite.

Ajouter les deux morceaux de gousse de vanille, et bien mélanger.

Répartir le reste de sucre (mais arrêter si jamais ça déborde de votre boite, hein), tout en mélangeant (c'est hyper technique, attention : on rajoute un peu de sucre, on mélange, on rajoute le sucre, on mélange....etc, etc...).

 

Et voilà ! Laisser votre vanille "infuser" quelques jours avant de pouvoir déguster votre sucre vanillé, de l'utiliser dans vos préparations sucrées (sans blague), vos gâteaux, etc.

Vous pouvez laisser votre gousse de vanille au moins 6 mois dans votre boite (même si forcément, à la longue, le gout devient plus "subtil").

 

Lesmoins : Euh bah comment dire....J'en vois aucun? Vous me direz si vous en trouvez un?

 

Lesplus :  Les gousses de vanille sont chères à l'achat, mais elles vont embaumer longtemps votre sucre, croyez moi !  Au final, ça vous reviendra bien moins cher que du sucre vanillé acheté en sachet. Et puis, vous serez fier(e) de sortir votre super boite (oui, c'est important de choisir la boite quand même !) de sucre vanillé pour parfumer vos crêpes !!!

 

 

Bon appétit les gourmands !

 

Repost 0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 08:00

Comme vous le savez, Noël approche à grands pas...

 

Ah, Noël....les cadeaux, les fêtes de famille, les cadeaux, les bonnes bouffes, les cadeaux (quoi? le bug, là sur le mot "cadeaux"? ah bon, j'avais pas vu?!), et les yeux des enfants qui pétillent devant les cadeaux cette magnifique :

 

BÛCHE AU CHOCOLAT

 

buche-noel

 

 

Temps de préparation : 1 heure (comptez 2h si vous êtes hyper mal organisée, hi hi hi !)

Temps de cuisson : 15 minutes (au total)

Temps de réfrigération : De quelques heures à une nuit

 

Ingrédients (pour 8 personnes) :

 

Gâteau génoise :

* 80 gr. de sucre (j'utilise du sucre vanillé maison, je vous en reparlerai bientôt !)

* 100 gr. de farine

* 5 oeufs

 

Crème :

* 80 gr. de sucre en morceaux (j'utilise du sucre roux, je trouve ça meilleur)

* 4 cuillers à soupe d'eau

* 3 jaunes d'oeuf

* 250 gr. de beurre doux et mou (tiens, on dirait une contrepétrie belge)

* 120 gr. de chocolat noir

* 100 gr. de praliné en poudre

---

 

La préparation du gâteau :

Préchauffer le four à 200° (thermostat 6).

Séparer les blancs des jaunes. Travailler 4 jaunes d'oeuf avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

Ajouter un oeuf entier, bien mélanger.

Ajouter peu à peu la farine, puis les blancs battus en neige.

Mélanger délicatement avec une spatule.

Appliquer du papier sulfurisé sur une plaque allant au four (je trouve que c'est inutile de la beurrer, vous ferez comme vous voudrez !).

Etaler la pâte sur la plaque. Mettre au four pendant 10 minutes.

Sortir le gateau- génoise, retourner sur une surface froide sans enlever le papier sulfurisé (donc là, si tout se passe bien, le papier se trouve au-dessus de votre génoise), et recouvrir d'un torchon (qui va ramollir  la génoise avec la vapeur, ce qui facilitera le roulage de la bûche).

 

La préparation de la crème au beurre :

Faire fondre le sucre dans l'eau afin d'obtenir un sirop épais.

Dans un saladier, mettre les jaunes d'oeufs, et verser le sirop dessus, en remuant avec un fouet.

Rajouter le beurre mou, et mélanger afin d'obtenir une crème lisse.

Faire fondre le chocolat avec une cuiller à soupe d'eau. Le rajouter à la crème.

Partager la préparation en deux. Parfumer une moitié avec le praliné (selon vos gouts, vous pouvez parfumer l'autre moitié avec 2 ml d'extrait de café, ou en laisser une seulement au beurre, et l'autre tout chocolat...tout est possible !).

 

Montage de la bûche:

Retirer le papier sulfurisé. Tartiner de crème au chocolat au praliné, et le rouler dans le sens de la longueur.

Couper les deux extrémités, qui serviront au décors (sur la photo, ce sontles espèces de "ronds" sensés former les noeuds d'une bûche !). Recouvrir de crème au chocolat, rajouter les fameux "noeuds" et imiter l'écorce à l'aide d'une fourchette.

Décorer selon vos envies, et de ce que vous avez en stock. Un peu de sucre glace, et hop, on dirait même qu'il neige !!!

 

Réserver au réfrigérateur......pour enfin la déguster !!!

 

Lesmoins : bah c'est quand même assez long à faire, et si vous n'aimez pas la pâtisserie, c'est pas de chance. Euh, je ne vais pas parler de l'aspect calorique de cette bûche, vous êtes d'accord? c'est Noël après tout !

 

Les plus: elle est quand même drôlement bonne cette bûche. Même si c'est une crème au beurre, on a pas la sensation de manger une "brique" (mais à éviter si vous avez mangé avant 3 entrées et 4 plats). La génoise est légère, et vous pouvez prendre la recette de ce gateau pour un autre dessert.

 

Bon appétit, OH OH OH !!!!!!!


Repost 0

7 Jours Sur 7...c'est Quoi?

  • : 7 jours sur 7
  • 7 jours sur 7
  • : 7 jours pour 7 thèmes différents : musique, photo, cuisine, papotage...Des coups de cœur, des envies de partage, des souvenirs, des bons ptits plats, le tout distillé avec humour (le mien...pas forcément le votre, mettons les choses au clair !). Mettez vous à l'aise, installez vous confortablement au coin du feu... On est bien là, entre nous...Tiens, et si on se tutoyait?... Bonne visite !
  • Contact

7 À Dire Vous Êtes Qui Madame?

  • Aleshanee
  • Aleshanee...signifie "elle joue tout le temps", dans la tribu amérindienne de Coos. J'ai gardé mon âme d'enfant, j'aime jouer, rire, m'amuser...En un mot, profiter de la vie (ah zut, ça fait 4 mots...) !
  • Aleshanee...signifie "elle joue tout le temps", dans la tribu amérindienne de Coos. J'ai gardé mon âme d'enfant, j'aime jouer, rire, m'amuser...En un mot, profiter de la vie (ah zut, ça fait 4 mots...) !

7 à vaincre

 

7 eux que j'♥

LES COUPAINS


daydreamer

I want to believe

lechaudrondetaka

Les béaches d Hotllywood

Les folies de Christalie

Miss Julie vous dit Tout

Pouffe mais point trop n en faut

Testé et approuvé par Sophie

Un p tit tour chez

 

 

LES BÉDÉS

 

 

A boire et à manger

Bambiii Des trucs dessinés

 

 

L actu en patates

Le blog de Mamie Super Nova

Tseumpfeuh en liberté

Tu mourras moins bête

 

 

 

LE COIN LECTURE

 

casentlebook.fr

Foufou l Eskimo

Les libraires se cachent pour mourir

 

 

LES BLOGS PARFUMÉS

 

Ambre Gris

Chroniques-Olfactives.png

Grain-de-musc.png

Olfactorum

Poivre Bleu

 

 

 

LES PAPAS, LES MAMANS

jeveux1bebe

Le blog de Papa Lion

papacube

Petit-precis-de-Grumeautique.png

Till the Cat Père au Foyer2

 

 

 

 

VOYAGE, LOISIRS, SPORT, BRICOLAGE...LA VIE !

Ciloubidouille

La sélection du dimanche

Mes Petits Bonheurs

Planète Surf

Two Travelling Birds

Vie de meuf

7 Tout Plein D'anciens Trucs